Les Lames Runiques

gallery/1f91583580551ebc1e01ce893cef8744_232x232

Gälnara

CITE D'ORIGINE : GALNOR

La plus puissante des quatre lames, l'Ancien Gälno en était le propriétaire. Ses inscriptions luisent d'une couleur bleutée lorsque son porteur s'apprête à combattre.
Elle est également la plus longue et la plus lourde, sa puissance permet de ralentir le temps afin d'occire ses ennemis avec une extrême rapidité.

gallery/bbda6669ba362499439483a792acb4f3_230x230

Korhshan

CITE D'ORIGINE : BAR-HÊDIT

La lame de lave dont l'Ancien Korhshära en était le porteur a été perdue lors de la ténébreuse époque du Tanbus-Erhlenam. De valeureux guerriers ont tenté toute une vie durant de la retrouver, mains en vain.
Il est dit que son successeur pourrait contrôler les volcans du Puy Méfron, seul un ancien paladin détiendrait un parchemin sur lequel serait inscrit le nom de celui qui en héritera.

gallery/7472670d178053670ba3441cdf460adc_230x230

Larmânir

CITE D'ORIGINE : VARNUM

La lame des sages dont l'Ancien Larman, dans la lignée des Sorciers Shâaris, est la plus simple des épées. Sa magie dépend entièrement de son porteur.
Le Nécromancien Thâar a pu s'en emparer lors de la grande guerre mais en a été dépouillé par la Reine Oretalha alors que son empire s'écroulait. La souveraine des glaces la conserve précieusement dans sa forteresse dans l'attente de son successeur.

gallery/349ac710e758cecec6b46bfefb0ca9f4_230x230

Volenium

CITE D'ORIGINE : VOLNUM

La lame de l'Ancien Volenn est la seul à avoir été détruite. Ses fragments reposent dans les entrailles des montagnes de sable du Désert Pirien.
Cette épée aurait servi à occire plus d'un millier d'Artéliens, il est dit que les âmes emprisonnées dans les restes pourraient maudire celui qui forgera à nouveau la lame.